Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Semaine de Convivència à Arles

Pyrénées Nord-Sud

12 Juillet 2005, 17:47pm

Publié par Association Attention Culture

Convivència 2005
Mardi 12 juillet, rue Réattu à midi

Jean-François GEROLD & LE CONDOR
musique
Le groupe provençal actuel LE CONDOR ouvrira la semaine avec son répertoire traditionnel revivifié et enrichi d’influences musicales du monde entier avec originalité et énergie.
Ce groupe arlésien est mené par le très charismatique Jean-François GEROLD, une sacrée carrure musicale, bardé de diplômes de musiques traditionnelles. Mais ce virtuose du Galoubet-Tambourin et sa soixantaine de musiciens ont choisi de moderniser le patrimoine traditionnel provençal.
Un résultat époustouflant ! la tradition est toujours présente dans sa sincérité, mais elle est rehaussée par l’apport d’autres instruments du monde (cuivres, cornemuses, flûtes indiennes, percussions,…) et une rythmique qui invite à danser.
LE CONDOR assimile les origines celtes de la Provence, revisite la mémoire de sa grandeur médiévale, reconnaît l’influence des populations nouvelles qu’elle accueille et intègre amicalement les brassages culturels qu’elles génèrent.
Une vraie musique du monde, ouverte à la modernité et aux autres, fière et forte de ses racines, de son histoire qu’elle contribue à construire en se tournant résolument vers le futur.
 voir  le site du CONDOR
Discographie :
    Made in Provence, autoproduit, 2004
    "Célébration", autoproduit, 2006.
    "Envol", autoproduit, 2008.
    "Nord Sud", autoproduit, 2009 (DVD en concert)


LISE GROS
contes
Institutrice, puis maître formateur en langue et culture régionale, LISE GROS, conte depuis plus de quinze ans et est aussi écrivain.

Textes de Georges Gros, de collectage ou issus de créations collectives, c’est toujours du pays d’Oc dont il est question dans ses contes merveilleux, romanesques ou fantastiques, peuplés d’animaux réels ou imaginaires et de personnages historiques ou inventés, inspirés par des croyances ou des pratiques séculaires. Ils se déroulent hier, aujourd’hui ou demain, toujours dans des territoires proches et reconnaissables.
La terre d’Oc rivée au corps et au cœur, LISE GROS sait captiver son public en un claquement de langue, du plus grand au plus petit, et le faire cheminer au gré de ses contages dans des univers lointains et pourtant si proches.

Bibliographie :
    Traduction en occitan de “La folle de l’impasse du Telh“ de JC Renoux (L’Harmattan)
    “Pluma de Dama“  Contes.  (MARPOC/ Mar e MONT)
    “Roi de Bouvine“ Poèmes bilingues (Oc/Français) Illustrations Nabli. (Galerie de la Reine)
    “Color dimenche, color Camarga“. Roman en occitan (IEI. Prix du roman occitan 2002)   
    Couleur dimanche, couleur Camargue (L’Harmattan)
    Vendrai rasetaire Album pour enfants (Farfadet IEO)
    La vièlha daa“ Contes de Camargue et Petite Camargue (chez La Mirandole)

FLAMEN’OC
musique

Quand Miquela BRAMERIE, ardente interprète de la nouvelle chanson d’Oc dès son émergence,
Et Joia FERRIE d’origine catalane, formée au théâtre et à la musique par le Centre Dramatique Occitan,
Croisent Antonio NEGRO, guitariste gitan, vertigineux virtuose de la guitare flamenca,
La rencontre est magique, l’osmose immédiate.
Quand la sensibilité d’un artiste “du voyage“ permet de rendre évident ce parcours qui unit la langue des Troubadours à celle de l’andalou Garcia Lorca et à celle du Catalan Salvador Espríu,
Quand les voix se séparent dans le respect de l’authentique pour se rejoindre dans le partage des différences,
Quand la passion s’allie à la tendresse, le métissage qui  s’opère ne peut que s’épanouir comme grenades au soleil.
FLAMEN’OC, trio original catalan-oc-flamenco, entre continuité et modernité, témoigne de la vivacité de Suds créatifs et en devenir. Là où la mémoire demeure, le présent ne se résigne jamais.
“Nous avons naturellement puisé aux sources de nos trois cultures. Se sont croisés des chants douloureux de travail, d’exil, de solitude et des chants lumineux d’amour, de combat, d’espérance“.
FLAMEN’OC, c’est aussi quelques chansons “volées“ : L’Estaca (catalane), Alfonsina (Argentine)… et puis bien sûr des créations ancrées dans la réalité d’aujourd’hui et les rêves de toujours des hommes et des femmes d’ici ou d’ailleurs sur des compositions d’Antonio Negro aussi talentueux mélodiste que prodigieux instrumentiste.
Ecouter "Mai la Mar"
Discographie :
    FLAMEN’OC :
        album
Flamen’Oc (2001)
    Miquela BRAMERIE :   
        “Miquela e Chapacans“

        “O/A duo pour une seule voix“ avec Mirèio Durand-Guériot (2000)
Retour programme 2005


Commenter cet article