Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Semaine de Convivència à Arles

Rapport d'Activité 2011

8 Février 2012, 08:38am

Publié par Association Attention Culture

Créée en 1998, l’association ATTENTION CULTURE s’est donné pour vocation le soutien et la promotion de la création, musicale notamment, en s’appuyant sur les réalités locales et régionales. 

Avec une haute exigence artistique, elle inscrit son action dans une démarche populaire, éducative et citoyenne tout en construisant des passerelles entre :

  • La création musicale et les autres disciplines artistiques (littérature, danse, théâtre, contes, arts plastiques…),

  • Les divers styles musicaux : chanson, rock, rap, jazz, musiques traditionnelles ou électroniques,

  • Les enracinements régionaux et les cultures de passage,

  • D'hier à demain, des expressions les plus traditionnelles aux plus contemporaines,

  • Les pratiques professionnelles, pré-professionnelles et amateurs,

  • Les créateurs et le public,

  • Les gens d’ici et ceux d’ailleurs,

  • Le spectacle vivant et ses traces : mémoire audio-visuelle ou livresque, édité ou pas,

 

Les actions développées au fil des dernières années visent à répondre à un ou plusieurs de ces objectifs. Chacune des initiatives de l’association est élaborée en fonction de besoins ressentis dans une démarche de co-construction avec les diverses associations partenaireset fait écho aux évènements (culturels ou pas) locaux, nationaux ou internationaux qui font que l’action culturelle engagée garde tout son sens et contribue à la création ou la consolidation de liens sociaux tout en luttant contre les facteurs d’exclusion.

 

Moment phare de nos activités, la semaine de CONVIVENCIAen juillet(rendez-vous de convivialité et de connivence où l'on partage à la fois plaisir artistique, nourritures intellectuelles et gourmandises culinaires, synthétisant la manière occitane de vivre ensemble, gratuitspour le "public") grandit, se développe et devient après DIX ANNÉES D'EXISTENCE, un festival à part entièrequi s'inscrit dans le paysage culturel de la ville d'Arles comme un moment important, original et attendu.

Attention Culture,développe durant toute l'année, un éventail d’actions très variées, certaines moins visibles, mais toutes aussi complémentaires à la réalisation des ses objectifs.

Très attentive aux questions de citoyenneté et de responsabilité, c'est aussi par une pratique démocratique constante, par la formation de ses membres à la prise de responsabilités que l'association ATTENTION CULTURE évolue vers une démarche de plus en plus professionnelle et élargit notoirement et constamment le cercle de ses bénévoles.

 

Recevoir le compte de résultat par mail

 

1/ SOUTIEN à la CRÉATION MUSICALE :

 

L'association Attention Culture ! assure depuis toujours un rôle de conseil et de suivi de groupes de musiques, notamment pour ce qui concerne l'enregistrement, la diffusion et la promotion de leurs disques et de leurs spectacles.

De la musique traditionnelle au rock en passant par le jazz, chaque projet discographique donne lieu à un travail “sur mesure“ pour permettre aux créateurs de rencontrer leur audience dans les meilleures conditions.

Ainsi les rencontres artistes-public sont des moments particuliers de partage, des moments différents où on échange sur la matière artistique même, sur sa transformation.

 

Depuis 2010, Attention Culture accueille en résidence pour leurs répétitions des musiciens ou des groupes afin de favoriser leur travail artistique : le groupe MACNO(venant de Marseille, Montpellier et Valence) pour la création d'un nouveau spectacle de chants de lutte de Méditerranée. Plus épisodiquement, l'association a reçu les répétitions de Guylaine RENAUD etGaël HEMERY autour de leur spectacle “De l'Or Blanc en Héritage“.

 

2/ CONVIVÈNCIA de PRINTEMPS :

deux rendez-vous pour[re]lier Arles Ville et le quartier de Griffeuille

 

Depuis plusieurs années, en très étroit partenariat avec l'association Camargo Souvajo de Salin-de-Giraud, Attention Culture a été à l'origine de plusieurs programmations culturelles dans le village. Après une année très dense pour elle (anniversaire), Camargo Souvajo a souhaité faire une pause. Rendez-vous a donc été pris pour 2012 à Salin.

Plus qu'un partenariat d'opportunité, les liens qui unissent Attention Culture à l'association Solid'Arles s'affirment chaque année plus forts et plus solides et c'est un véritable travail de co-construction, de co-réalisation de programmes musicaux qui est réalisé conjointement afin d'apporter ensemble les réponses et les propositions les plus adéquates à la situation du quartier.

 

FAITES du PRINTEMPS

samedi 26 mars à Solid'Arles, quartier Griffeuille

L'habitude est maintenant solidement ancrée de fêter les saisons à Solid'Arles, épicerie solidaire implantée dans le quartier populaire de Griffeuille. Dans la lignée des programmations musicales qu'elle y a réalisé, Attention Culture a non seulement apporté sa pierre à la journée, mais s'est associée au travail préalable des structures implantées dans le quartier pour que cette journée trouve toute sa cohérence.

Dans ce cadre, Attention Culture a toujours voulu programmer à Solid'Arles des artistes du territoire arlésien ou régional. Des gens d'ici !!! C'est le duo FORILALOU qui a donc enchanté l'esplanade du quartier rassemblant une centaine de spectateurs autour de la scène pour un concert d'une heure avant de sortir les repas du sac et de partager un pique-nique entre voisins.

Le projet musical de FORILALOUnait en 2001 d'une rencontre entre Yancouba DIEBATE, griot et joueur de kora en Casamance et Laurent RIGAUD, balafoniste, arlésien fou d'Afrique (Viagem samba) et de leur passion commune pour la musique mandingue.Étonnant et généreux, dynamique et virtuose, toujours chaleureux, FORILALOU révèle son potentiel de force et d'émotion. La magie du chant, le saisissant jeu de la kora et la vigueur du balafon enchantent, s'harmonisent et nous emmènent aux pays des mélodies Africaines.

 

CHANSONS de PRINTEMPS

vendredi 25 mars à la salle Jean et Pons Dedieu en centre ville d'Arles

 

Une autre des particularités de l'association Attention Culture est de créer des situations de partage et de convivialité qui favorisent la découverte et la curiosité : Convivència de Printemps joue ce rôle de découvreur ou de re-découvreur en programmant des artistes du cru : au cabaret de la convivialité.

De la chanson,  des artistes Arlésiens, et d'autres de pas très loin. De jeunes talents à découvrir, de plus confirmés à redécouvrir, en français, en anglais ou en langue d'Oc, avec fragilité, avec sincérité, avec générosité, avec pudeur !

 

La salle Jean et Pons Dedieu aménagée chaleureusement (petites tables nappées, rideaux de fond de scène, lumières indirectes...) ne ressemblait plus à l'espace impersonnel et ingrat qu'on lui connaissait, mais plutôt à un petit cocon familial où chacun se sentait à l'aise, en bonnes conditions pour savourer le programme musical que l'association avait concocté :

 

CLO & co

Du haut de ses 17 ans, CLOchante avec son âme comme si la vie n'avait plus aucun secret pour elle, une soul-folk veloutée et chaleureuse, des titres de sa composition que le vieux briscard des scènes arlésiennes, l'inventif et fougueux ZOISa forgé pour elle.

BOBINES de FILLES

Suivant l'ancienne tradition festive des veillées et des rituels collectifs, le duo BOBINES DE FILLESinterprète les chantslanguedociens a capella, s’accompagnant de percussions et d’instruments insolites, issus du quotidien religieux et profane de la Petite Camargue d’où elles sont originaires.

YVES JOURDANET

Charme et gentillesse incarnés,YVES JOURDANETa fixé les années Woodstock sur la ligne d'horizon de sa guitare où pointe parfois un accent de nostalgie. Mais qu'il interprète des textes des autres ou ses propres compositions, c'est le bonheur intégral qui envahit la scène et les coeurs, parce qu'avec Yves, on est de toute façon déjà heureux d'être ensemble, alors vous pensez avec la musique !

Fidèle à sa réputation de générosité, Yves invita le blues-man Adrian Burns à le rejoindre sur scène pour quelques improvisations qui enflammèrent la salle.

 

Une soirée affichant « complet » (110 personnes), le sourire aux lèvres des spectateurs, l'équipe des bénévoles qui en redemande, des artistes donnant le meilleur d'eux-mêmes et congratulant le public de quelques titres en boeuf improvisé en fin de soirée... Chansons de Printemps fut un réel succès qui a ouvert de nouvelles perspectives au sein d'Attention Culture, mais aussi au niveau d'autres associations et d'autres artistes... à suivre donc !

 

 

3/ CONVIVÈNCIA 10 ans : RESISTENCIA

Du 11 au 16 juillet 2011

 

10 ans sous le signe de la RESISTENCIA

 

Résistance au temps et à l'usure du temps, résistance aux idées reçues ou préconçues, résistance à l'individualisme et à l'isolement, résistance à la facilité et à l'uniformisation, résistance aux intégrismes et à l'exclusion, résistance à l'immobilité autant qu'à l'expansionnisme irraisonné, résistance à la marchandisation du monde et à celle des idées...

Résister est notre crédo réaffirmé cette année plus que jamais, alliant, contre vents et marées, l'excellence à la convivialité, Nous persistons dans la découverte, dans la curiosité, dans l'invention, dans l'exigence et faisons le pari de l'humanité, de l'intelligence, de la sensibilité, de la générosité...

Alors, ainsi que le suggère Stéphane Hessel, à son “Indignez-vous“, à son “Engagez-vous“, nous ajoutons “Exprimez-vous“ et invitons chacun à réfléchir aux droits fondamentaux garants de la dignité humaine et de l'égalité effective de tous les citoyens en écrivant et en exposant sa carte postale Resistencia.

 

RESISTENCIA : l'héritage, la transmission

 

En mars 1944, le Conseil National de la Résistance adoptait un programme politique, économique et social dont l'une des finalités était d'assurer le respect de la personne humaine et l'égalité absolue de tous les citoyens devant la loi. Qu'en est-il aujourd'hui de ces droits fondamentaux sensés garantir la dignité et l'égalité de tous et de chacun ? Attention Culture qui s'est toujours située sur le champ de la citoyenneté a souhaité ouvrir le débat sur les sujets de l'accès à l'eau, à la nourriture et à une alimentation de qualité, l'accès aux soins et à une santé de qualité et de l'accès à l'éducation, à une information libre et indépendante, accès à une culture de qualité.

Se sont associés au projet Resistencia 2011 : le réseau de l'Economie Sociale et Solidaire du Pays d'Arles, l'Association pour un Musée de la Résistance et de la Déportation en Pays d'Arles,les radios l'Eko des Garrigues, 3D fm, Chris Voisard et les passeurs de rêves.

 

CONVIVENCIA 2011, LE TEMPS DU COLLECTAGE :

En partenariat avec Solid'Arles, la Mutuelle de France Rhôn'Alpilles et la Ligue des Droits de l'homme, une collecte de contributions a été organisée où nous invitions les gens à s'exprimer via une carte postale.

L'ensemble des contributions ont été affichée de juillet à août rue Réattu et un moment particulier de lecture s'est déroulé à Solid'Arles le mercredi 13 juillet à l'issue du concert de Ze Quintet.

 

En cours, LE TEMPS DE L'EXPLOITATION :

142 cartes ont été écrites, qu'un groupe de travail constitué de membres issus des 4 structures associées dans le projet ont classées et organisées en vue d'une restitution au public sous deux formes :

  • une exposition

  • une publication destinée à être vendue, mais également devant servir de base d'interrogation concrète des candidats aux futures élections (présidentielles, législatives...)

à venir, LE TEMPS DU DEBAT :

à partir de la publication, une invitation sera lancée auprès de Stéphane Hessel, d'Edgar Morin, etc pour mettre sur pied un temps fort de rencontre et de débat envisagé pour le premier trimestre 2012.

 

 

10 ANS DE CONVIVÈNCIA

Depuis sa création, le festival appuie sa programmation sur les musiques d'ici, celles de Provence, celles de langue d'Oc, celles des gitans et tsiganes, celles de toutes les diasporas qui ont traversé le territoire et s'y sont installés, celles des peuples de Méditerranée, baignant leurs pieds dans la même mer.

Cette dixième éditionne dérogera pas à la règle avec des artistes à découvrir, ces coups de coeurs que nous nous devions de partager avec vous et ceux qui vous ont séduits durant ces dix ans et que l'équipe a proposé de vous faire ré-entendre...

 

à ARLES en ce petit coin de la ville

Subtil dosage de convivialité et de connivence, Convivènciaest une invitation simple et sensible à recevoir l'étonnement comme un cadeau, à accepter l'éblouissement comme un joyau éphémère. .. Le temps d'un concert, d'une rencontre ou de toute la semaine : partager plaisir artistique, nourriture intellectuelle et gourmandises culinaires. Il ne s'agit modestement que de cela : notre manière occitane, citoyenne, humaine et hospitalière de vivre ensemble.

 

Musique sous la pergola

Dans un décor urbain customisé de rouge et de confort par la boutique la Rose à Pois, Convivència “Côté rue“ commence là, sur les pavés, au coeur de la cité, chaque midi, les artistes, musiciens, chanteurs présentent leurs spectacles, les auteurs leurs textes au public, habitués et passants qui font escale sous la pergola le temps d'un concert. La culture s’invite à l’improviste dans le quotidien, dans la rue, provoque la curiosité, la réflexion… L'émotion est là, palpable et vive, qui suscite l'échange, provoque des rencontres inattendues, crée de ces liens rares et précieux à dimension humaine et citoyenne.

 

le Café Tchache

est le prolongement naturel des concerts du midi dans le cadre plus intimiste de la salle Jean et Pons Dedieu où au milieu des photographies de l'exposition “La vie en Oc : musique“, la conversation s'organise avec les artistes du jour, avec leurs auteurs. À partir de 15h30.

 

un programme à la hauteur de ce 10èmeanniversaire !

 

lundi 11 juillet - 18h30 - concert - rue Réattu

HK et les Saltimbanks

musiques nomades pour citoyens du monde

et autres personnes ordinaires

 

mardi 12 juillet - 12h00 - concert - rue Réattu

Hommage musical au poète provençal SERGE BEC

par RENE SETTE, le CHOEUR DE LA ROQUETTE, LAURENT CAVALIE, GAEL HEMERY et HENRI MAQUET

 

mercredi 13 juillet - 12h00 - concert - rue Réattu

EVASION

du vent dans les voix

 

mercredi 13 juillet – 18h30 - concert à Solid'Arles

ZE QUINTET

jazz-funk “cool“ et moelleux

 

jeudi 14 juillet - 12h00 - concert - rue Réattu

BALVAL

musique tsigane à caractère imaginaire

 

vendredi 15 juillet - 12h00 - concert - rue Réattu

OCCHI TURCHINI

entrez dans la transe

 

samedi 16 juillet - 12h00 - concert - rue Réattu

ANDRE MINVIELLE et LIONEL SUAREZ

tandem, ni un plus un, ni deux

 

 

exposition

du 12 au 23 juillet

salle Jean et Pons Dedieu

 

LA VIE EN OC : MUSIQUE

Photographies de Augustin Le Gall, textes et notices de Elisabeth Cestor,

édition et mise en espace par Iñaki Martin Diez

en partenariat avec le Cercle Occitan du pays d'Arles

 

tous les jours

salle Jean et Pons Dedieu

LE CAFE TCHATCHE

rencontres

artistes-public

A l'heure du café, le principe du café-tchatche tient à la fois de la rencontre informelle entre le public et les artistes du jour et de la régalade musicale quand des impromptus musicaux illustrent la conversation.

Une dixième édition particulièrement suivie !

 

12 rendez-vous étaient proposés au publicdurant la semaine : 7 concerts, 1 exposition et 4 rendez-vous de café-tchatche.

 

Dès le premier jour, HK et LES SALTIMBANKSdonnèrent le ton avec un concert explosif, déjanté à souhait donnant autant à faire la fête qu'à réfléchir avec des textes engagés excessivement bien écrits et des musiques rythmées oscillant entre tradition et modernité.

Placée sous le signe de la langue d'oc, la journée du mardi 12 juillet débutait avec le vernissage de l'exposition « La vie en oc : musique » en présence de nombreux musiciens de la région. Puis, tout en sensibilité, l'hommage musical au poète provençal SERGE BECa ému une rue pleine à craquer d'un public cosmopolite venu entendre la mise en voix et en musique des textes de la même manière qu'il viendrait entendre des chants en yiddish ou en portugais. Se succédèrent sur la scène pour un, deux ou trois morceaux Laurent Cavalié et Marie Coume, René Sette, Gaël Hemery et Henri Maquet, le Choeur de la Roquetteprécédé d'un impromptus de Jodi Staelenouvrant sur une lecture par Serge Beclui-même. L'après-midi permis à une cinquantaine de personne de suivre le café-tchache dédié au poète et à ses interprètes d'un jour.

Mercredi 13 a vu son programme perturbé par les intempéries qui n'ont pas permis de tenir le concert en plein-air dans la rue Réattu, mais à l'abri de la salle Jean et Pons Dedieu. Extraordinaire concert à voix nues du groupe EVASIONqui s'adaptèrent à merveille à la situation et offrait un spectacle bouleversant de douceur et de colère au public sous le charme. Le café-tchatche de l'après-midi a réuni plus d'une trentaine de personnes autour des artistes du jour pour un échange riche et chaleureux.

La soirée se poursuivit dans le quartier de Griffeuille avec le jazz vocal souple et moelleux du groupe arlésien ZeQUINTETsur l'esplanade à côté de l'épicerie Solid'Arles, au milieu des immeubles où se retrouvèrent les habitants du quartier et les habitués de Convivència. A l'issue du concert, une séance de lecture des cartes postales RESISTENCIAtirées au sort permettait de lancer des pistes de discussion sur les sujets proposés : accès à l'eau et à la nourriture, accès aux soins, accès à la culture et à l'éducation autour du pique-nique partagé à la belle étoile.

Changement de destination avec les musiciens du groupe BALVALqui retrouvaient la scène et le soleil de la rue Réattu ce 14 juillet à midi avec leurs musiques tsiganes tour à tour mélancoliques, langoureuses, virtuoses ou endiablées sur des textes poétiques d'auteurs contemporains issus des quatre coins d'Europe Centrale.

Pour la seconde fois que Convivència programmait le groupe de tarentellesOCCHI TURCHINItant l'équipe avait été séduite à leur premier passage. Le charme opéra de nouveau complètement avec un spectacle beaucoup mieux rodé où le dialogue entre musiciens et danseurs ressortait comme une évidence. C'est sur ce point des trames d'improvisation dans la musique traditionnelle qu'ont portés les échanges dans le cadre du café-tchatche de l'après-midi.

La dernière étape de cette dixième édition de Convivència nous conduisit aux confins du sud, de l'onomatopée et du jazz avec le duo André MINVIELLE – Lionel SUAREZdevant une rue Réattu débordante de monde, d'attention, de complicité et d'enthousiasme. Et c'est encore une cinquantaine de personnes qui prolongèrent le plaisir du concert avec le moment de café-tchatche qui s'intéressa particulièrement à l'improvisation et à la complicité musicales.

L'exposition « La vie en Oc : musique » réalisée avec le Cercle Occitan du Pays d'Arles s'est prolongée jusqu'au 23 juillet et a été visitée par plus de 600 personnes.

 

Un bilan plus que positif :

 

Bien évidement, c'est d'abord l'affluence aux concerts qui constitue notre premier baromètre : le public a largement répondu présent à l'invitation de cette dixième édition de Convivència. Une fréquentation très certainement en augmentation par rapport à l'année précédente- même si la jauge de la rue n'est pas extensible, l'importance des débordements dans les rues adjacentes le laisse évaluer -. Une fréquentation constanted'un jour sur l'autre, quel que soit le style musical programmé, quel que soit l'exigence du spectacle proposé. Un public fidèle, curieux, attentif et excessivement respectueuxavec des retours de satisfaction immédiats et nombreux.

En cette année anniversaire, l'association a souhaité de nouveau proposer un programme d'une haute qualité artistique, non seulement dans la tenue des concerts proposés, mais également d'une une éthique générale sur les contenus, dans le professionnalismemis dans l'accueil technique des spectacles, dans la communication, dans la relation humaine avec le public et les artistes...

Le suivi de la manifestation par les médiasa été plus importante que les années précédentes sur le plan quantitatif et qualitatif, avec notamment un réel suivi par la presse quotidienne régionale qui a su se positionner sur des comptes-rendus et non plus seulement sur des annonces.

 

4/ PARTENARIATS, soutien aux associations

 

L'association Attention Culture intervient en partenariat avec de nombreuses associations pour mutualiser compétences, réseaux de connaissances et savoir-faire.

Aussi, est-elle intervenue à plusieurs occasions pour apporter son soutien à des initiatives associatives sur Arles :

 

BAL FOLK avec Trad'autour le 1er octobre

à la demande de l'association Trad'autour, attention culture a soutenu la tenue du bal folk qu'elle organisait le 1er octobre, salle Jean et Pons Dedieu : aide à la communication, soutien logistique, aménagement de la salle, prise en charge de la buvette.

 

Le FESTIVAL DE LA SOUPE, le 22 décembre à Solid'Arles

Dans la lignée des actions communes réalisées en commun, l'association Solid'Arles a sollicité Attention Culture pour la programmation musicale de son festival de la Soupe.

Nous avons donc programmé, à partir des demandes formulées, Laurent Fruleux et son orgue de Barbarie pour une soirée chanson française à fredonner. Nous avons également partcipé aux réunions de préparation de la manifestation et accompagné la communication de l'évènement via notre réseau de mailing.

5/ CULTURE et TERRITOIRE

 

La vocation de l'association est notamment de promouvoir les expressions culturelles régionales sous toutes leurs formes. Hormis le volet programmation et soutien à la création musicale que l'on retrouve dans les programmation des différents moments de Convivència, l'association s'intéresse toute l'année à d'autres disciplines et est intervenue à plusieurs niveaux :

 

MARCHE DE NOËL DU LIVRE ET DU DVD PROVENCE-CAMARGUE

les 9, 10 et 11 décembre, à Arles, salle Jean et Pons Dedieu

 

En partenariat avec la sarl-scop MusiqueS et le Cercle Occitan du Pays d'Arles, trois jours de découverte et de curiosité proposaient :

  • le Marché de Noël du livre et du dvd Camarque~Provence,

  • une exposition vente : un très large choix thématique de la littérature au documentaire, de la bande dessinée au roman, de l'album photos au recueil poétique, une mine d'idées pour les cadeaux de fin d'année,

  • des espaces d'information et de rencontre des éditeurs en langue d'oc et de camargue : l'Aucèu Libre, Ideco, Jorn, Lou Prouvençau à l'Escolo, Prouvençau d'Aro, Trabucaïre, Midi diffusion, les éditions Gilles Arnaud et Sansouire, …

  • des rencontres et des dédicaces avec les auteurs de langue d'oc et de bouvine (26 auteurs accueillis en 3 jours)

  • des projections en continu des derniers documentaires vidéo sortis : “Noir & Blanc, les 3 finales 2011“ de TV SUD, “Paroles de Manadiers“ de Gilles Arnaud, “Andre Soler et le carré d'As“ de Philippe Reig, “Sabri Allouani, derniers rasets“ de Jean Roumajon...  
  • 2 Expositions photographiques : « André Soler et le carré d'As, mémoires » et « Les soleilleuses de Camargue », portraits de manadières par Didier Leclerc.

   Pour cette seconde édition – la première développée sur plusieurs jours -, la manifestation a rencontré un large succès avec une très forte fréquentation et recueilli nombre de félicitations pour le fait d'organiser un tel événement.

 

Autour du film RENDEZ-VOUS AU BOUT DU MONDE

 

Plusieurs projections publiques ont été réalisées en 2011 à la demande de structures associatives et/ou de centres de formation.

Par ailleurs, le DVD édité a continué d'être vendu à Arles et à Salin de Giraud, ainsi que par des sites internet. (environ 350 exemplaires vendus à ce jour).

Travail réalisé en partenariat entre 4 associations (Attention Culture, Camargo Souvajo, rHumeurs et Ventadis), c'est l'association Camargo Souvajo qui a été proposée comme porteur du projet et de son exploitation.

 

MEMOIRES OUVRIERES ARLES , hier, aujourd'hui, demain

 

En 2008, Attention Culture avait déposé dans le cadre des appels à projets de Marseille Provence 2013, un dossier relatif au collectage et à la restitution de la mémoire ouvrière arlésienne (toutes entreprises confondues).

Sans nouvelles ni avis, l'association avait décidé de conduire ce projet coûte que coûte, consciente des enjeux de mémoire, d'histoire et de lien social contenus dans cette initiative.

Parallèlement, le Museon Arlaten qui avait engagé un travail similaire sur les ateliers SNCF a lancé un appel d'offre public, via le Conseil Général des Bouches-du-Rhône. Forte de sa réflexion, du travail préliminaire réalisé depuis trois ans à l'échelle collective aboutissant à la constitution d'une commission d'une quinzaine de personnes, du réseau de relais mis en place dans les entreprises, et de son partenariat avec l'association rHumeurs pour les aspects audio-visuels, notre association a répondu à cet appel d'offre et a obtenu le marché.

 

Ainsi, une première vague d'entretiens a été conduite d'octobre à décembre autour des anciennes papeteries Etienne (avec 6 personnes rencontrées). Les enregistrements vont être visionnés tout début 2012 afin de valider ou réorienter la méthodologie et d'élaborer le calendrier de l'année pour cette entreprise, mais également pour aborder les autres entreprises du pays d'Arles.

 

6/ VIE ASSOCIATIVE

 

L'association Attention Culture a tenu l'ensemble de ses réunions statutaires : 2 bureaux par mois, 1 conseil d'administration tous les 2 mois et 1 assemblée générale annuelle (le 1er mars 2011 réunissant 52 adhérents sur 83 !)

En outre de très nombreuses réunions de commissions permettent la réalisation de l'ensemble du programme décrit dans ce rapport :

  • réunions techniques / spectacles et événements : 5 réunions x 8 personnes

  • réunions spécifiques organisationnelles : 6 réunions x 15 personnes

  • commission accueil artistes et public : 5 réunions x 7 personnes

  • commission « projet RESISTENCIA » : 4 réunions x 8 personnes

  • commission « projet mémoires ouvrières » : 4 réunions x 15 personnes

représentant quelques 574 heures de bénévolat à valoriser !!! sans compter le travail individuel en amont et en aval de chacune de ces réunions. Sans compter le travail bénévole des permanents qui assurent les programmations, la gestion, la communication, l'administration et l'animation de l'association et des événements qu'elle organise.

 

Le travail de formation interne a été poursuivi, permettant aux membres des instances dirigeantes et des commissions de mieux maîtriser leurs sujets thématiques, techniques ou purement associatifs. Par cette meilleure connaissance, chacun s'est trouvé plus apte à la prise de décisions et à la prise de responsabilités.

 

7/ MOYENS HUMAINS ET FINANCIERS

 

La vie de l'association Attention Culture repose sur :

  • l'énergie et la disponibilité d'une cinquantaine de bénévoles qui participent à la conception, la mise en oeuvre et la réalisation de l'ensemble des actions décrites dans ce bilan,

  • la mise à disposition gratuite par la sarl-scop Musiques du temps et des compétences de deux personnes qui assument la direction artistique, la régie administrative et technique, la communication de son programme, soit 20 heures par semaine,

  • des partenariats avec de nombreuses associations du territoire, avec les acteurs économiques d'Arles, avec les commerçants,...

La plupart des manifestations programmées par l'association Attention Culture sont gratuites pour le public : la structure ne dispose donc d'autres ressources propres que les cotisations de ses membres, le mécénat culturel et les subventions des collectivités locales, départementales et régionales. Elle s'applique à gérer son budget au plus économe sans pour autant céder sur son exigence artistique.

 

Péril en la demeure :

Principal acteur et contributeur de la vie et de l'activité de l'association, la sarl-scop Musiques n'a plus la faculté financière de soutenir Attention Culture comme elle l'a fait depuis plus de 10 ans et se trouve contrainte de réviser la hauteur de son engagement afin de préserver sa propre survie économique.

De ce fait, toutes les charges de siège et de logistique (téléphone, loyer, informatique, prestations...) jusqu'alors mises gracieusement à disposition incomberont dorénavant intégralement à l'association.

Quel Devenir ?

L'association Attention Culture a fait la preuve depuis ces dix dernières années de sa capacité à produire des actions culturelles d'ampleur et de grande qualité, ancrées en profondeur dans les réalités et les attentes de la population, cohérentes et novatrices, de son professionnalisme, de sa force mobilisatrice. Elle porteuse d'un savoir-faire et d'une histoire uniques qui agissent à la fois sur la qualité des liens sociaux au coeur de la cité, sur une éthique citoyenne et sur une vision de l'action culturelle exigeante et populaire.

Au vu de ces dix ans d'activités, il est de la responsabilité des collectivités territoriales de permettre et garantir la poursuite durable des projets de l'association Attention Culture.

 

Le programme de l'association Attention Culture – notamment les rendez-vous de Convivència au printemps et en juillet – ont reçu en 2011 le soutien de la Ville d'Arles avec une subvention de 8.000 €, celui du Conseil Général des Bouches-du-Rhône avec une subvention de 4.000 € et celui de la région Provence-Alpes Côte d'Azur avec une aide de 10.000 €

 

soit un total de 22.000 €, soit 55% du budget annuel de la structure,

ce qui représente une participation publique d'environ 5 € par spectateur !

 

L'année 2011 en quelques chiffres :

17 rendez-vous proposés au public :

  • 10 concerts musicaux programmés, 58 musiciens accueillis,

  • 3 expositions,

  • 4 rencontres du café-tchatche,

  • 2 tables de dédicace avec 26 auteurs accueillis,

  • 3 projections,

  • 4.200 spectateurs cumulés,

  • 621 visiteurs à l'exposition « la vie en Oc »,

  • 300 participants aux diverses rencontres,

  • 4 radios, 1 télévision partenaires, 50 journalistes rencontrés,

  • 60 bénévoles à l'oeuvre tout au long de l'année, 574 heures en réunions,

  • 1040 heures de travail de coordination mises à disposition de l'association et financées par la sarl-scop Musiques

avec la collaboration :

  • des journalistes de presse écrite

  • des radios (l'Eko des Garrigues, 3Dfm, Soleil FM, radio Lenga d'Oc)

et le concours :

du Mas de l'Ile St Pierre, le Pot à Tabac, les cafés de la Major, la pâtisserie Laurent, le restaurant Dune, le traiteur Nuances, la boutique La Rose à Pois,...

Nous tenons à remercier l'ensemble des services et prestations apportés par la Ville d'Arles (culture, communication, protocole, technique, réglementation, espaces verts...) qui ont joint leurs efforts aux nôtres pour favoriser la bonne tenue de nos actions et notamment les programmes de Convivència de printemps et de l'été.

 

les partenaires

le Museon Arlaten - Solid'Arles – la Mutuelle de France Rhôn'Alpilles - rHumeurs - Camargo Souvajo – la Ligue des Droits de l'Homme – le réseau ESS - l'asso pour un Musée de la Résistance et de la Déportation à Arles - les Passeurs de Rêves – le Cercle Occitan du Pays d'Arles - Un Quartier dans la Ville – le Groupement des Associations de Commerçants d'Arles – Trad'Autour – Incidence – le club taurin Lou Fourmigo - matières A...

Commenter cet article