Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Semaine de Convivència à Arles

Projets d'activités 2013

25 Janvier 2013, 19:01pm

Publié par Association Attention Culture

Comme elle le fait depuis sa création en 1998, l'association ATTENTION CULTURE ! va poursuivre en 2012 ses activités de soutien et de promotion de la création musicale et culturelle (amateur et professionnelle) dans tout ce qui se rapporte au spectacle vivant ou au disque, à la mémoire sociale ou à l'histoire et à leur médiation auprès du grand public.

Orientés vers le grand public, visant à donner des clefs de compréhension qui relient la création à l'histoire et aux sociétés, notamment à l'histoire locale et aux faits sociaux régionaux, notre programme 2012 combine propositions musicales, rencontres entre artistes et public, concerts, débats, expositions, dédicaces en s'appuyant et en développant les actions mises en place depuis plus de 12 ans.

 

12 ans !!! Ce n'est pas le style d'anniversaire que l'on souligne habituellement.

Après avoir fêté son dixième anniversaire de bien belle manière, après une onzième édition forte et particulièrement réussie, CONVIVENCIA entend bien évidement perdurer dans ce qui fait SON ORIGINALITÉ ET SA FORCE: un événement qui allie convivialité et curiosité, mixité culturelle et citoyenneté, exigence artistique et popularité, en multipliant les liens inter-disciplinaires, les échanges avec d'autres structures associatives, en interrogeant l'histoire et le monde.

Face aux difficultés économiques que rencontrent les Arlésiens comme l'ensemble de la population, pour nombre de nos concitoyens, s'offrir un spectacle, aller au concert ou au cinéma, acheter un livre ou un disque... est devenu un luxe qu'on s'interdit ou qu'on reporte à des jours meilleurs. Ouverture au monde et aux autres : la curiosité, la découverte et l'accès à la beauté sont pourtant nécessaires à la dignité humaine et à l'élévation de l'âme. Pour CONVIVENCIA, la GRATUITÉ fait partie des équilibrages indispensables qu'une société solidaire doit assumer pour lutter contre l'exclusion et la vulnérabilité culturelle, la fracture sociale et la paupérisation des esprits qui s'accentuent chaque jour davantage.

 

Ces mêmes difficultés économiques ont grandement fragilisé le partenaire « historique » d'Attention Culture – le disquaire Musiques-Arles qui a soutenu tous ses projets depuis plus de 11 ans – au point de devoir réduire notoirement et bien à contre-coeur, ses engagements vis à vis de notre association (loyer, téléphone, internet, personnels permanents mis à disposition, logistique...).

 

11 ans, et après ? La survie de l'association Attention Culture, de ses activités et de ses projets se trouve de fait menacée à très court terme. Pourtant, plus que jamais les rendez-vous de Convivència drainent un public fidèle et avide de découverte en constante augmentation, plus que jamais l'équipe des bénévoles s'est engagée dans la prise de responsabilités au sein de la structure, plus que jamais la notoriété de la semaine et le professionnalisme de l'association sont reconnus par les acteurs culturels du territoire et le milieu associatif local, plus que jamais l'association est en capacité de développer et mettre en oeuvre des projets à long terme comme celui sur la mémoire ouvrière arlésienne.

Peu d'alternatives s'offrent à nous : Attention Culture doit impérativement trouver des financements compensatoires aux prestations humaines et matérielles qui lui étaient jusqu'alors offertes par MusiqueS-Arles : disposer d'un local permanent équipé (téléphone, internet, électricité, matériel de bureau) et d'un coordinateur à raison de 10 à 15 heures de travail hebdomadaire !!!

C'est pourquoi, la réalisation du projet d'activités présenté dans ce document dépend majoritairement de l'engagement solidaire des diverses collectivités territoriales (locale, départementale et régionale) à nos côtés pour défendre et promouvoir une action culturelle de qualité et de proximité au service de la population.


1/ SOUTIEN à la CRÉATION :

L'association Attention Culture ! assure depuis toujours un rôle de conseil et de suivi de groupes de musiques, notamment pour ce qui concerne l'enregistrement, la diffusion et la promotion de leurs disques et de leurs spectacles.

De la musique traditionnelle au rock en passant par le jazz, chaque projet discographique donne lieu à un travail “sur mesure“ pour permettre aux créateurs de rencontrer leur audience dans les meilleures conditions.

 

RENCONTRES ARTISTES-PUBLIC

Ces rencontres trouvent leur origine dans l'actualité artistique des musiciens de la région (enregistrements ou sortie d'album, concert...)

Le public est invité à partager des moments différents avec l'artiste ou le groupe, plus intime où se révèlent les petits secrets de fabrication, les sources d'inspiration, les parcours, la vie d'artiste...

De nature opportuniste, car souvent peu prévisibles à long terme, ces rencontres s'organisent rapidement et leur communication s'appuie sur les outils d'information et les réseaux internet que l'association a structuré au fil des années.

Elles peuvent prendre des formes diverses adaptées au créateur : conférence, présentation publique, concert, avant-première, répétition, dédicace...

 

CONSEIL aux MUSICIENS, aux PROGRAMMATEURS...

Attention Culture est régulièrement sollicitée pour conseiller d'autres structures associatives, humanitaires ou militantes dans l'élaboration de programmations ou dans l'organisation d'événements publics. S'appuyant sur son expertise et son savoir-faire, sur son carnet d'adresses et son réseau de connaissances, elle assume régulièrement cette fonction de conseil, de préconisation et de mise en relation des artistes avec ces organisateurs occasionnels.

Elle intervient également dans l'aide à l'organisation administrative et technique ainsi que dans le secteur de la communication.

 

Se dessinent déjà des actions avec le Choeur de la Roquette pour la publication de son prochain album, avec le rapeur arlésien Kamikaze à l'occasion de la parution de son second cd, le soutien des groupes gitans Corazao, Corazon Gitano et Gipsy Lover.

 

RECHERCHE et REFLEXION

Dans un monde en constante mutation, l'association a produit et enrichit constamment un travail de réflexion et d'analyse du monde de la musique qui peut donner lieu à des communications publiques, à des conférences.

 

2/ AU PRINTEMPS PAR TOUS LES TEMPS :

Des rendez-vous pour[re]lier Arles : la Ville, les quartiers, les village

L'association Attention Culture a toujours entretenu des relations privilégiées avec plusieurs associations du territoire arlésien : Camargo Souvajo à Salin de Giraud, Solid'Arles dans le quartier de Griffeuille, rHumeurs à Barriol.

 

Bien plus que des partenariats d'opportunité, les liens qui unissent Attention Culture à ces structures s'affirment chaque année plus solides et c'est un véritable travail de co-réalisation des programmes musicaux dans le cadre de CONVIVENCIA de PRINTEMPS qui permet d'apporter ensemble les réponses et les propositions les plus adéquates aux envies, aux besoins et aux réalités locales.

Cet ancrage dans les villages et quartiers, ce travail en partenariat ne s'improvise pas, il se construit patiemment ; il naît aussi parfois du hasard...

 

mémoires ouvrières arlésiennes

ETIENNE, CARMEN et les autres

vendredi 8 mars 2013 au Grenier à Sel en centre ville d'Arles 

Un lieu symbolique : situé au bord du Rhône, rive gauche, pendant presque un siècle, on a pu voir du Grenier à Sel se succéder les équipes d'ouvriers arrivant quai de la Gabelle de l'autre côté du fleuve pour prendre leur poste de travail aux papeteries Etienne. Presque un siècle, la cheminée ne crache plus, les sirènes se sont tues.

Suite au travail de collectage que nous avons mené en 2012 auprès des anciens ouvriers de papeteries Etienne (dans la cadre d'un marché public du Conseil Général des Bouches-du-Rhône pour le compte du Muséon arlaten), notre association Attention Culture et l'association rHumeurs* avons souhaité pouvoir restituer cette mémoire et cette culture ouvrières à la population : celle d'Arles, celle du quartier de Trinquetaille.

Des dizaines d'heures d'entretiens filmés, un film vidéo va être écrit, conçu, débattu et sans doute plusieurs fois remanié par les deux structures avant d'adopter une forme quasi-définitive dont la PREMIÈRE PROJECTION PUBLIQUE aura lieu ce 8 mars – la population arlésienne au premier rang de laquelle figureront les personnes qui ont apporté leurs témoignages, leur famille et les ouvriers des papeteries qui n'ont pu être rencontrés. Un temps de discussion et de débat suivra la projection ainsi qu'un buffet convivial qui permettra de prolonger le dialogue.

* partenaire de longue date / témoignages filmés présidée par un ancien Lustucru particulièrement impliqué dans ce travail sur la mémoire ouvrière.

 

En seconde partie, Attention Culture ouvrira le propos avec la programmation du spectacle de théâtre et musique « CARMENSEITAS », écrit et conçu par Edmonde FRANCHI (également à partir d'un travail de collectage de témoignages auprès des ouvrières de l'usine de cigarettes de la Seita à Marseille), sous une mise en scène d'Agnès REGOLO et une musique interprétée par Michèle FERNANDEZ (que nous avons déjà eu le plaisir de faire découvrir dans le cadre de Convivència).

L'ouverture sera à plus d'un titre :

d'Arles vers un autre territoire, d'un univers masculin à un univers féminin.

De surcroît, en cette journée de la femme !!! Dans ce sens, cette soirée fait partie intégrante du programme du collectif arlésien “Femmes en mouvement“ (coordination par la Ville d'Arles).

 

FAITES du PRINTEMPS

samedi 23 mars à Solid'Arles, quartier Griffeuille

L'habitude est maintenant solidement ancrée de fêter les saisons à Solid'Arles, épicerie solidaire implantée dans le quartier populaire de Griffeuille. Dans la lignée des programmations musicales qu'elle y a réalisé, Attention Culture apporte sa pierre à la réalisation de la journée tout en s'associant au travail préparatoire avec l'ensemble des structures implantées dans le quartier pour que cette journée trouve toute sa cohérence.

Dans ce cadre, Attention Culture met un soin tout particulier pour programmer à Solid'Arles des artistes du territoire arlésien ou régional. Des gens d'ici !!!

 

AU CABARET DE CAMARGUE

à Salin de Giraud, salle polyvalente (date à confirmer)

Après une année blanche (à la demande de l'association locale), nous allons renouer avec la réalisation d'une journée en partenariat avec l'association Camargo Souvajo.

Le principe d'une programmation unissant l'esprit veillée, le conte et la musique semble être particulièrement adapté à la demande locale qui souhaite à la fois une proposition culturelle qu'un temps social pour se retrouver.

La date et le programme restent à élaborer en commun. La manifestation sera très certainement accompagnée de propositions à destination du jeune public en accord avec les enseignants (également à peaufiner)

3/ RESISTENCIA 2013

Le dixième anniversaire de Convivència avait été l'occasion de lancer le projet de RESISTENCIAqui, en écho au “Indignez-vous“, puis au “Engagez-vous“ suggérés par Stéphane Hessel, invitait à s'exprimer sur les droits fondamentaux garants de la dignité humaine et de l'égalité effective de tous les citoyens en rédigeant sa carte postale Resistencia.

 

2011, LE TEMPS DU COLLECTAGE :

En partenariat avec Solid'Arles, la Mutuelle de France Rhôn'Alpilles et la Ligue des Droits de l'homme, les contributions ont été collectées de juillet à août et affichées durant toute la période, rue Réattu. Un moment particulier de lecture s'est déroulé à Solid'Arles le mercredi 13 juillet 2011 à l'issue du concert de Ze Quintet.

Se sont associés au projet Resistencia : le réseau de l'Economie Sociale et Solidaire du Pays d'Arles, l'Association pour un Musée de la Résistance et de la Déportation en Pays d'Arles,les radios l'Eko des Garrigues, 3D fm, Chris Voisard et les passeurs de rêves.

 

2011-2012, LE TEMPS DE L'EDITION :

142 cartes ont été collectées, qu'un groupe de travail constitué de membres issus des 4 structures associées dans le projet ont classées et organisées en vue d'une restitution au public sous deux formes :

  • une exposition exhaustive

  • une publication destinée à être vendue, mais également devant servir de base d'interrogation concrète des citoyens et des candidats aux futures élections...

2013, LE TEMPS DU DEBAT :

à partir de la publication, une invitation a été lancée auprès notamment de Stéphane Hessel, d'Edgar Morin, etc... pour mettre sur pied un temps fort de rencontres et de débats.

L'accent sera mis pour que ces rencontres concernent toutes les tranches d'âge, toutes les catégories de personnes, et ce en divers lieux de la ville (quartiers, villages,...). Les médias y seront largement associés afin de démultiplier l'impact du l'action et faire vivre les échanges au-delà de la présence des intervenants sollicités.

 

4/ CONVIVENCIA 2013

 

LE PROJET

Depuis sa création, la semaine de CONVIVENCIA appuie sa programmation sur les musiques d'ici, celles de Provence, celles de langue d'Oc, celles des gitans et tsiganes, celles de toutes les diasporas qui ont traversé le territoire et s'y sont installés, celles des peuples de Méditerranée, baignant leurs pieds dans la même mer.

Après une dixième et onzième éditions particulièrement réussies, cette douzièmeéditionne dérogera pas à la règle avec de nouveaux artistes à découvrir, ces coups de coeurs incontournablesque nous nous devons de partageravec vous !

CURIOSITÉ : Une semaine d'invitation à la curiosité est proposée au public pour découvrir des créateurs de grand talent – concerts, spectacles musicaux, auteurs, danseurs, poètes... -, pour partager à l'issue du concert le verre de l'amitié et quelques gourmandises...

AIR LIBRE : Que ce soit rue Réattu en centre ville d'Arles ou sur l'esplanade de Griffeuille au milieu des immeubles à côté de l'épicerie solidaire Solid'Arles, Convivència adopte l'extérieur et les espaces publics comme lieux de prédilection pour y organiser ses concerts, détournant les circulations habituelles anonymes pour provoquer la surprise.

En ces lieux de passage populaires et collectifs, se croisent souvent sans se voir riches et pauvres, grands et petits, anonymes et célébrités, peuple d'ici et gens d'ail-leurs. Rendus aux piétons, ils inspirent déjà une flânerie propice à la rencontre. Autre rythme, changent les habitudes, viennent d'autres envies. Investis par la musique, ces espaces deviennent théâtre d'émotions, les écrins éphémères où satisfaire sa curiosité, où s'enrichir de l'échange avec les autres, où de nouveaux horizons s'esquissent.

GRATUITÉ : le contenu, la démarche, le choix des lieux publics comme espace de diffusion et la nature même de l'esprit de Convivència induisent que les spectacles et les animations soient gratuits et touchent le public le plus large et le plus diversifié, sans aucun facteur d'exclusion.

VIVRE ENSEMBLE ET PARTAGER : Là, dans la rue, Convivència propose au public de vivre des moments musicaux, chorégraphiques, littéraires ou poétiques rares, chargés de sens et d'émotion qui prennent toute leur dimension par le fait de prolonger ces instants autour de quoi boire et manger. Les liens sociaux oubliés sont restaurés entre voisins, ces passants du quotidien, ces visiteurs devenus spectateurs de hasard, tous citoyens et acteurs de la même ville, de la même aventure.

ACCUEIL ET CONVIVIALITE : c'est un des éléments fondamentaux qui induit tous les autres. Le pari de Convivència est que chacun – artiste, intervenant, public - se sente attendu, accueilli avec l'attention qu'on accorde aux amis. Aussi, la rue est-elle aménagée confortablement pour devenir un havre où on peut prendre le temps d'être curieux, où on accepte d'être surpris, où échanger devient naturel et simple.

Des espaces conviviaux pour s'assoir, des tentures au-dessus de la rue pour l'ombre, une scène confortable, des rideaux, une coulisse accueillante, des sourires engageants, des personnes-relais identifiables, une régie hautement professionnelle pour mettre en valeur du travail des artistes et permettre au public d'en savourer chaque nuance... et mille petits détails que s'attache à prévoir et solutionner une commission permanente au sein de l'association.

ENGAGEMENT CITOYEN : Consciente des enjeux fondamentaux liés au changement climatique, à l'environnement et à la santé, loin de tout effet de mode, l'équipe d'Attention Culture est très attentive à l'ensemble de ses choix : de la nature des produits qu'elle cuisine à la gestion des déchets qu'elle occasionne, de ses moyens de transport à l'origine de ses fournitures...

L'idée de responsabilité concerne également les comportements, l'estime et le respect que l'on prodigue à l'autre. C'est une façon d'être ensemble au sein de l'association comme avec nos invités (public et artistes) que nous tentons de rendre contagieuse en toute circonstance. Une école de la citoyenneté où tout le monde réussit !

LE PUBLIC DE CONVIVENCIA

est certes arlésien, mais la notoriété grandissante du festival attire de plus en plus de spectateurs du département, de la région et des régions limitrophes ; ce retrouvent toutes les personnes intéressées par les contenus artistiques, par les thématiques proposées dans le cadre de Convivència et/ou par l'originalité de la démarche de l'association.

Et puis, il y a tous ceux dont le hasard a guidé les pas...

 

COMMUNICATION

S'appuyant sur de nombreux réseaux associatifs, militants et relationnels, soutenue par une importante liste de diffusion internet, l'ensemble de la communication de Convivència vise à favoriser la mixité sociale et culturel du public.

Un soin attentif est apporté à la création de l'affiche et à la présentation des artistes sur le dépliant programme, dont une version est éditée en langue d'Oc.

Internet joue évidement un rôle important dans cette relation aux personnes, pas seulement à sens unique de l'émetteur vers le destinataire : au contraire, le blog de l'association tenu par les adhérents est un espace vivant de prolongement des actions, d'échange d'idées, de débats et de mémoire (notamment avec le concours de l'association rHumeurs qui filme les divers rendez-vous programmés et de plusieurs photographes).

 

Du 8 au 13 juillet 2013

DES ARTISTES PRESSENTIS

À l'heure où nous rédigeons ce projet, de nombreux contacts ont été pris avec les artistes pressentis pour cette nouvelle édition qui doivent être confirmés et intégrés au calendrier de la semaine. En contre-point de l'année dernière où la programmation était – le fruit du hasard entre coups de coeur et disponibilités - particulièrement masculine, l'édition 2013 fera la part belle aux voix de femmes. Parmi lesquelles, on peut citer le groupe catalan JURet la voix veloutée de sa chanteuse, la formation en quartet de ELINA DUNIqui marie un soupçon de jazz et un charisme décoiffant aux chants traditionnels de son Albanie natale. Il pourrait y avoir l'auteur et compositrice ivoirienne FATOUMATA DIAWARAà la voix éblouissante d'énergie et de spontanéité entre la tradition du chant wassoulou et le jazz sur des textes à la fois pleins de gravité et de légèreté. Et puis la poésie des troubadours revisitée dans une nouvelle esthétique musicale par le groupe LA CONTRACLAUservie par la voix éblouissante de Nora Tigges. Et la nouvelle création du groupe D'AQUI DUBqui explore avec bonheur les territoires électroniques pour mettre en valeur une langue d'Oc chanté comme un cri de liberté.... et a liste n'est pas close !

Nous continuons de travailler à la mise sur pied une exposition en lien avec la musique : le très beau (mais assez onéreux) projet autour de photos de René ROBERTconsacrées au chanteur de flamenco CAMARON DE LA ISLA.

 

à ARLES en ce petit coin de la ville

Subtil dosage de convivialité et de connivence, Convivènciaest une invitation simple et sensible à recevoir l'étonnement comme un cadeau, à accepter l'éblouissement comme un joyau éphémère. .. Le temps d'un concert, d'une rencontre ou de toute la semaine : partager plaisir artistique, nourriture intellectuelle et gourmandises culinaires. Il ne s'agit modestement que de cela : notre manière occitane, citoyenne, humaine et hospitalière de vivre ensemble.

Musique sous la pergola(à midi pile)

Dans un décor urbain customisé de rouge et de confort par la boutique la Rose à Pois, Convivència “Côté rue“ commence là, sur les pavés, au coeur de la cité, chaque midi, les artistes, musiciens, chanteurs présentent leurs spectacles, les auteurs leurs textes au public, habitués et passants qui font escale sous la pergola le temps d'un concert. La culture s’invite à l’improviste dans le quotidien, dans la rue, provoque la curiosité, la réflexion… L'émotion est là, palpable et vive, qui suscite l'échange, provoque des rencontres inattendues, crée de ces liens rares et précieux à dimension humaine et citoyenne.

le Café Tchache(à partir de 15h30)

est le prolongement naturel des concerts du midi dans le cadre plus intimiste de la salle Jean et Pons Dedieu où la conversation s'organise avec les artistes du jour, avec leurs auteurs autour de thèmes abordés sont étroitement liés à la nature des spectacles proposés et au parcours des musiciens invités.

À l'occasion, le café-tchatche peut prendre la forme soit d'une conférence, soit d'un petit atelier de pratique et de découverte musicale.

 

5/ CULTURE et TERRITOIRE

La vocation de notre association est notamment de promouvoir les expressions culturelles régionales sous toutes leurs formes. Hormis le volet programmation et soutien à la création musicale que l'on retrouve dans les programmation des différents moments de Convivència, l'association s'intéresse toute l'année à d'autres disciplines.

 

LE 4ème MARCHE DE NOËL

du LIVRE et du DVD PROVENCE-CAMARGUE

Attention Culture accompagne la sarl-scop Musiques et l'Amadip dans l'organisation de la manifestation quise tiendra début décembre, à Arles, salle Jean et Pons Dedieu, en partenariat avec de nombreux éditeurs de langue d'Oc et de course camarguaise.

Durant trois jours, cette manifestation proposera de nombreux rendez-vous à la population : un marché de Noël comportant une très large exposition-vente de livres et de dvd thématiques animée par le salon des éditeurs, des expositions photographiques, des rencontres professionnelles, des dédicaces d'auteurs, des veillées lecture et/ou poésie, des projections en continu, etc.

 

Autour du film RENDEZ-VOUS AU BOUT DU MONDE

Le film “Rendez-vous au bout du monde“ réalisé en partenariat entre 4 associations (Attention Culture, Camargo Souvajo, rHumeurs et Ventadis) reste disponible pour des projections publiques à la demande.

Par ailleurs, le DVD qui a été édité continue d'être vendu en magasins ainsi que par des sites internet spécialisés.

 

MEMOIRES OUVRIERES ARLES , hier, aujourd'hui, demain

En 2008, Attention Culture avait déposé dans le cadre des appels à projets de Marseille Provence 2013, un dossier relatif au collectage et à la restitution de la mémoire ouvrière arlésienne (toutes entreprises confondues). Sans nouvelles ni avis, l'association a décidé de conduire ce projet coûte que coûte, consciente des enjeux de mémoire, d'histoire et de lien social contenus dans cette initiative.

Parallèlement, le Museon Arlaten qui a engagé un travail similaire sur les ateliers SNCF a lancé en 2011 un appel d'offre public, via le Conseil Général des Bouches-du-Rhône. Forte de sa réflexion, du travail préliminaire réalisé depuis trois ans à l'échelle collective aboutissant à la constitution d'une commission d'une quinzaine de personnes, du réseau de relais mis en place dans les entreprises et de son partenariat avec l'association rHumeurs pour les aspects audio-visuels, notre association a répondu à l'appel et a obtenu le marché.

Une série d'entretiens a été conduite d'octobre 2011 à juillet 2012 autour des anciennes papeteries Etienne (une dizaine de personnes représentatives rencontrées et filmées).

 

UNE PREMIÈRE RESTITUTION avec la projection d'un film de synthèse des témoignages des papetiers est programmée dans le cadre de Convivència de Printemps le vendredi 8 mars au Grenier à sel à Arles. (voir § 2 de ce dossier)

Et le projet n'en restera pas là : fortes des discussions et des retours recueillis lors de la soirée du 8 mars, Attention Culture et rHumeurs poursuivront le travail de collectage auprès des ouvriers des autres entreprises d'Arles (chantiers navals, cmp, lustucru,...) afin de constituer à terme une vue plus complète et plus diversifiée de la mémoire ouvrière de la ville.

De même, la mise en perspective avec d'autres territoires, d'autres secteurs d'activités, l'ouverture à d'autres expériences est un des ressorts du projet : de premiers contacts ont été noués avec les Fralib dont le projet de constitution en coopérative pour reprendre leur usine est un sujet à suivre.

6/ VIE ASSOCIATIVE

Afin de mettre en place l'ensemble des actions inscrites à son programme, l'association Attention Culture a mis en place plusieurs commissions thématiques et/ou techniques qui viennent en complément des diverses réunions statutaires qui régissent la vie de la structure.

Ce principe de fonctionnement implique une prise de responsabilité grandissante des membres de l'association assorti d'un processus de formation interne et externe permanente.

 

7/ MOYENS HUMAINS ET FINANCIERS

La vie de l'association Attention Culture repose sur :

  • l'énergie et la disponibilité d'une cinquantaine de bénévoles et d'adhérents disponibles et efficaces qui participent à la conception, la mise en oeuvre et la réalisation de l'ensemble des actions décrites dans ce projet,

  • un travail en étroit partenariat avec de très nombreuses structures associatives, culturelles ou institutionnelles en lien avec le territoire (le Museon Arlaten, Solid'Arles, rHumeurs, Camargo Souvajo, la Ligue des Droits de l'Homme, le Zinzan festival, le réseau de l'Economie Sociale et Solidaire du Pays d'Arles, la Mutelle de France Rhôn'Alpilles, les Passeurs de Rêves, le Cercle Occitan du Pays d'Arles, Camargo Souvajo, Label Andalou, Trad'Autour, Incidence, matières A). Avec également de nombreux acteurs économiques, avec les éditeurs régionaux, avec les commerçants de la ville et leurs associations Un Quartier dans la Ville, le Groupement des Associations de Commerçants d'Arles, ...

  • les compétences, l'engagement culturel et citoyen proche du militantisme de la scop Musiques pour la direction artistique des programmations, la communication, la coordination technique et la gestion administrative de l'ensemble des actions.

Un poste de coordinateur-administrateur est indispensable

La diversité des actions engagées, leur multiplicité, la diversité des partenariats nécessitent une coordination professionnelle et une disponibilité de temps qui dépassent de loin le cadre et les responsabilités du seul engagement bénévole aussi généreux soit-il.

Depuis la création de l'association en 1998 et jusqu'en 2012, la sarl-scop Musiques a financé intégralement pour Attention Culture :

  • les heures de travail réalisées pour le compte de l'association (10-15 h par semaine),

  • la mise à disposition de ses locaux pour les réunions, pour le travail de coordination et d'espaces pour les archives de l'association,

  • la mise à disposition de tous ses matériels : informatique, imprimerie, téléphonie,

  • la totalité des communications téléphoniques, de la papeterie, etc...

Le doublement de la subvention octroyée par le Conseil Régional en 2012 n'a eu que peu d'effet, Convivència ayant dû pourvoir au désengagement d'un de ses prestataires techniques (poste budgétaire multiplié par 5). Et en tout état de cause, cette augmentation n'aurait pu suffire à l'embauche du coordinateur escompté !

 

Un mécène vous manque...

Les difficultés économiques ont conduit la sarl-scop Musiques à réduire de moitié son effectif humain ; elle n'est de ce fait plus en mesure d'assumer les tâches et prestations qu'elle offrait à notre association sans mettre en danger sa propre activité à très court terme. Pas plus, elle ne peut continuer de pourvoir au fonctionnement logistique et administratif de l'association.

La plupart des manifestations programmées par l'association Attention Culture sont gratuites pour le public : nous ne disposons donc d'autres ressources propres que les cotisations de nos membres (qui apportent aussi de leur bénévolat) et les subventions des collectivités locales, départementales et régionales.

D'utilité publique ?

L'association Attention Culture a fait la preuve depuis ces onze dernières années de sa capacité à produire des actions culturelles d'ampleur et de grande qualité, ancrées en profondeur dans les réalités et les attentes de la population, cohérentes et novatrices, de son professionnalisme, de sa force mobilisatrice.

Elle est porteuse d'un savoir-faire et d'une histoire uniques qui agissent à la fois sur la qualité des liens sociaux au coeur de la cité, sur une éthique citoyenne et sur une vision de l'action culturelle exigeante au service de la population.

 

Convivència, Attention Culture, quel avenir ?

Aujourd'hui, la poursuite et le développement des projets d'Attention Culture, notamment la pérennité et la qualité de la semaine de Convivència dépendent majoritairement de l'engagement durable et concerté de l'ensemble des collectivités territoriales à ses côtés pour prendre le relais des prestations que la sarl-scop Musiques n'est plus en mesure d'offrir à l'association et, par voie de conséquence, à la vie culturelle locale et régionale dans toutes ses dimensions.

Commenter cet article