Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Semaine de Convivència à Arles

Oser la découverte

3 Novembre 2009, 18:22pm

Publié par Association Attention Culture


de l'éthique dans la musique !
défendre la diversité culturelle
soutenir la création musicale


Depuis sa création, le magasin MusiqueS-Arles, disquaire généraliste et indépendant cultive la diversité et favorise la création musicale régionale (notamment) en accueillant dans ses rayons nombre de disques auto-produits pour les faire entendre, les faire découvrir au public le plus large. Travail de fourmi, quotidien, entêté souvent plus proche du militantisme que de l'action commerciale !

Fort de ses bientôt vingt années d'expérience et de contacts, c'est autour d'une marque “Musique Equitable“ qu'il a récemment souhaité formaliser les relations particulières qu'il développe de longue date autant avec les musiciens qu'avec les "auditeurs", amateurs de musique-acheteurs-clients-fans...
Loin des discours et des belles paroles consensuelles, soutenir la création musicale dans tout ce qu'elle présente de diversité, c'est avant tout et concrètement lui donner les moyens financiers d'exister, - d'exister dignement, d'exister à plein temps -. Pour cela, il y a deux options : subventionner la création, donc la rendre dépendante ou alors réorganiser le système pour que la majeure partie des recettes réalisées par la vente des disques revienne au musicien, assure son indépendance économique et garantisse sa liberté de création.
Au lieu donc de 15 ou 20 centimes par disque vendu revenant ordinairement à l'artiste dans le système classique de répartition,(soit  150 € ou 200 € pour 1000 albums !), le projet “Musique Equitable“ raccourcit le circuit pour que cette part soit significativement rémunératrice (entre 70 et 85 % du prix payé par l'acheteur permettent de dégager entre 8.000 et 12.000 € de rémunération pour l'artiste toujours sur la base de 1000 disques vendus). Tout en pratiquant un prix de vente attractif pour être accessible au public le plus large et favoriser la découverte.
En parallèle, non seulement par respect pour le client, mais afin qu'il puisse s'associer activement à la démarche, il s'agit d'afficher toute la transparence du prix qu'il paie. Il devient ainsi co-responsable du devenir de l'artiste et non plus un minuscule grain de sable anonyme qui ne sait où l'argent qu'il dépense finit dans la grosse machine du show-biz.

Depuis la mi-octobre, outre les musiciens "auto-produits" et "hors circuit"
présentés de longue date en magasin, c'est le label “Emouvance“ qui vient d'inscrire la totalité de son catalogue (une vingtaine de références) dans le projet de "Musique Equitable" du disquaire MusiqueS, projet qui ne demande qu'à se développer... avec votre concours et votre soutien !
à suivre donc...

Commenter cet article