Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Semaine de Convivència à Arles

Samudaripen, le temps de la reconnaissance

16 Juillet 2005, 15:14pm

Publié par Association Attention Culture



Convivència
Samedi 16 juillet 2005
Jardin des Arts à 17h00
Peuple emblématique de la liberté,
Peuple léger, insouciant et désinvolte,
Peuple de la séduction par la musique et par la danse,
Les idées reçues, les stéréotypes, les clichés ne manquent pas quand il s’agit de parler des gitans ou des tisganes ; entre admiration romantique, argument touristique et intégration néo-colonialiste.
Ici en Camargue, on devrait pourtant savoir. Savoir et respecter !

Après le côté festif de midi, le débat au Jardin des Arts vient dans la continuité de la journée pour approfondir et comprendre

Samudaripen, le génocide des tsiganes,
quelle reconnaissance ?
rencontres & témoignages

    Les oubliés de l’histoire. Entre 1938 et 1945 des centaines de milliers de tsiganes, gitans, gens du voyage, forains ont été exterminés par les nazis et leurs alliés. Sur le territoire français, des camps regroupaient les prisonniers avant de les envoyer vers les camps de la mort ou dans des centres d’expérimentation médicale.
    Cependant, si la France a admis sa responsabilité dans la Shoah, elle continue d’éluder le Samudaripen, le génocide des tsiganes.

    Des historiens, des rescapés gitans, tsiganes et gadjé témoigneront notamment sur le camp de Saliers en Camargue où une sculpture et un mémorial seront dressés à l’automne, en présence d’élus de la ville d’Arles.

Rencontre-témoignage conçue en collaboration avec l'Association "Samudaripen" d'Arles
et L’association pour un Musée de la Résistance et de la Déportation pour Arles et le Pays d’Arles

retour au programme général
Bibliographie succinte :
    "
Samudaripen" de Claire Auzias
    "
Un camp pour les Bohémiens" de Mathieu Pernot (photos)
    "
Ces barbelés oubliés par l'histoire" de Jacques Sigot
    "
Laissez pleurer les chiens, l'enfance de Trambus" de Michèle Barbier
    “Le voyage, 1000 ans d’histoire“ de Thérèse Chevalier


Commenter cet article