Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Semaine de Convivència à Arles

De l'Herbe Folle

9 Juillet 2007, 16:25pm

Publié par Association Attention Culture


En guise d'avertissement


Tout d'abord rappeler que l'HERBE FOLLE n'est en rien responsable de la maladie de la vache du même nom. Ceci fut largement prouvé par les nombreuses analyses et études de tous poils qui furent menées en leur temps par les laboratoires les plus réputés.
Et même si la rumination et la mastication, l'oeil fixe et l'air inspiré vous semblent suspectes, je rappelle aux spectateurs citadins que c'est une fonction habituelle et encore très usitée dans le monde rural et chez les bovidés en particulier.
Pour finir de vous rassurer, vous préciser qu'à cette époque de vaches folles, l'Herbe Folle, elle, n'était pas née et n'est arrivée que plus tard en période de vaches maigres !!!

L'Herbe Folle, drôle de nom, non ?
Je vous entends d'ici sourire en silence et imaginer en votre fors intérieur, avec une aisance déconcertante ces quelques foliacées sêchées qu'on roule habilement dans une fine  feuille de papier et qu'on se passe de main en main, de bouche en bouche, procurant une intense sensation de détachement et de fraternité - forcément, baver dans le même mégot, ça rapproche singulièrement.
Je vous arrête dans vos périgrinations mentales ; l'Herbe Folle ne tient pas son nom de cette pratique de plus en plus lourdement réprimée.

Alors !!!
D'aucun jardiniers parleraient de mauvaise herbe qui s'insinue dans la régularité de leurs plates-bandes et qu'ils tentent d'éradiquer depuis des générations.
Une mauvaise herbe - disent-ils - qui repousse malgré tout, de tout temps et en tout lieu, plus forte que les herbicides, plus forte que la bêche des hommes.
Sauvage et libre, l'Herbe Folle se plante ici et ailleurs, vagabonde portée par les vents, attrape au vol des sons et des histoires multicolores qu'elle vient semer aujourd'hui entre les pavés de la rue Réattu d'Arles et dans vos coeurs.

Catherine Le Guellaut le 9 juillet 2007

retour vers la page de L'herbe Folle

Commenter cet article