Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Semaine de Convivència à Arles

BERNARDO SANDOVAL

10 Juillet 2007, 04:28am

Publié par Association Attention Culture

CONVIVENCIA 2007
Mardi 10 Juillet
12h00, rue réattu
musique "A media voz"
BERNARDO SANDOVAL
flamenco solo (événement)
SANDOVAL est une voix au bout de la voix. Comme le Errant de la Mancha, le chanteur va chercher ses cordes vocales dans le monde des âmes. Sandoval s'accroche aux ailes des moulins fous qui brassent les nuages, les avions et les oiseaux. La voix de Bernardo Sandoval nous noie et nous sauve, elle est dans un seul mouvement, la rivière et le pont, la crue et la digue, la corde qui tire le bâteau et la voile d'alcool pur de l'albatros.
SANDOVAL ne chante pas : il aboie, il feule, il hennit nos malheurs et nos révoltes, il caresse et enveloppe nos désirs de vie. La plainte majeure de Sandoval sort des volcans et des rivières où boivent les taureaux. C'est une voix du sang et de la mort. C'est une voix d'amour et de lave.
Il est le rythme pur, interne, retenu d'un homme qui, dans la nuit, cherche l'humain avec une allumette. Des mains aux caresses profondes, des dents qui mangent la musique. Alors, regardez le feu simplement, ce feu qui prend dans son ventre et nous enroue dans sa fumée. Bernardo Sandoval nous fait vivant du feu que l'homme qui chante son inconnu.
"A media voz" est le nouveau solo, brut de la contradiction des émotions d'une musique accomplie du souffle et du silence, de mots, de sons expulsés par la puissance du feu qui le mine. Des mots et des sons brûlants et glacés qui vont droit vers ce qui manque. A media voz parce Bernardo est de ceux qui ont la vérité dedans mais ne l'articule que dans la chair du murmure

Sandoval-solo----03-09--15-.jpgMurmurer pour mieux crier l'humanité !
D’une générosité et d’une intégrité sans borne, Bernardo Sandoval oeuvre à la reconnaissance de “son“ flamenco dans le Monde.
Premier prix de guitare à la Union et en Espagne, expérimentateur sonore ouvert à tous les vents mélodiques et rythmiques, il a notamment joué avec l’Orchestre national de Chambre de Toulouse, et dernièrement avec le groupe Béninois Jaya avec qui il a résidé une longue période au Togo.
Guitariste et chanteur, César de la meilleure musique pour le film Western, Bernardo nous offre ici un récital solo où il retourne à l’essentiel de son art, l’émotion à l’état pur.
A media voz est ce nouveau solo, brut de la contradiction des émotions, d’une musique accomplie du souffle et du silence, de mots, de sons expulsés de lui par la puissance du feu qui le mine.
Des mots et des sons brûlants et glacés qui vont droit vers ce qui manque.
A media voz parce que Bernardo est de ceux qui ont la vérité en dedans mais ne l’articule que dans la chair du murmure.


Entre forge y silencio, universelle respiration :sando-CR-FrederiqueEtienne.jpg
“J’ai concocté un récital rassemblant des chansons et des respirations musicales ; des moments chers de ma vie entre forge et silence.
A media voz pour partager avec chacun, en secret, les ondulations de ma vie et ses rêves aussi.
J’aimerai que ma voix s’élève vers un ciel de tous, qui nous appelle à croire, un ciel où chacun a sa place.“ - Bernardo Sandoval -

L'intro de CleG
back-2007.jpgdiscographie :
"Caracola"
"Aurora"

"Vida"
"les années 90" (compilation)
"Western" (musique du film, prix du jury Cannes 1997)
"Hoy"
"Buenos Dias"
"Negriluz"
"Amor" (Décembre 2007)

avec Gabriel SANDOVAL
"Naturelles" (livre-CD)
dvd :
"Bernardo Sandoval en Vivo"
.

Commenter cet article